Les cours

Approche

Quelles que soient mes interventions (cours, ateliers, stages, formations),

mon approche s’inscrit dans une cohérence qui vise à unifier toutes les composantes du Taichi Chuan.

  • 1° composante : Ji Ben Gong, préparation du corps au Song (grand relâchement).
    Se lancer dans la pratique avec un corps et un esprit tendus, est voué à l’échec.
    C’est pourquoi je porte une attention particulière à la préparation du corps (à travers une grande variété d’exercices issue de nombreuses influences) afin d’obtenir un corps à la fois relâché, mobile, enraciné et axé.
  • 2° composante : Travail énergétique et ressentis corporels.
    Puisque nous pratiquons un art martial interne, il est forcément question à un moment ou un autre de travail énergétique (Qi Gong, Nei Gong).
    Je privilégie l’approche directe en passant par le ressenti corporel, à l’approche théorique (plus cérébrale).
  • 3° composante : Forme (Taolu).
    Il s’agit de la chorégraphie spécifique à chaque style, avec ses principes et ses exigences.
  • 4° composante : Tuishou codifié.
    Lorsque le corps et l’esprit sont prêts, il est temps de valider les acquis (relâchement, enracinement, mobilité, axe) avec un partenaire. Rien ne peut remplacer cette étape du travail à deux, voir article « De la profondeur du Tuishou ».
  • 5° composante : Travail des 8 portes (ou potentiels, ou encore Ba Men) depuis le Tuishou codifié.
    Lorsque le travail à deux avec contacts préétablis est devenu harmonieux, nous pouvons étudier les huit énergies fondamentales du Taichi Chuan avec un partenaire.
  • 6° composante : Applications techniques des gestes de la forme (Yong Fa).
    Quel que soit le style pratiqué, chaque geste de votre forme contient plusieurs potentiels (Ba Men). Il est fondamental de pouvoir les repérer afin de faire le lien avec la 4° composante.
    Il sera ainsi plus facile et compréhensible de travailler ces gestes avec un partenaire, dans un contact préétabli dans un premier temps, puis en travail à distance.
  • 7° et 8° Composante :
    C’est seulement lorsque toutes les étapes précédentes ont été franchies, que l’on pourra passer au Tuishou libre et au San Shou (travail martial à distance).