Psychothérapie

Suivre une psychothérapie, c’est d’abord décider de se confronter à ses difficultés personnelles et d’améliorer sa façon de vivre, de ressentir et d’agir.
C’est aussi s’engager dans un processus de changement enrichissant et, il faut bien le dire, exigeant.

 

Il s’agit d’une démarche personnelle où le psychothérapeute vous aide à clarifier votre situation, à explorer et à entreprendre des actions de changement.

 

 

Que se passe-t-il en psychothérapie ?

La psychothérapie consiste généralement à rencontrer le praticien en entrevue individuelle dans son bureau, pendant une durée de temps fixe.

On laisse souvent entendre qu’ "aller en thérapie", c’est raconter ses problèmes à un psychologue silencieux ; on compare parfois aussi la thérapie à une conversation entre amis. Tel n’est pas le cas !

 

Le psychothérapeute travaille parfois en utilisant des exercices qui vous permettront de vous concentrer,
de revivre une scène vécue ou d’imaginer une situation.
Il pourra aussi vous suggérer des activités entre les entrevues.
Il sera attentif (plus ou moins selon les écoles) à la relation qui s’établira entre vous, à votre attitude vis-à-vis de lui, avec ses aspects positifs et négatifs.

 

 

Une psychothérapie est un processus de changement. Nous savons tous que changer des comportements, des attitudes, des réactions n’est pas chose facile et instantanée. Dans la plupart des cas, vous ne pourrez atteindre vos objectifs en une ou deux entrevues. Cependant, la psychothérapie n’a pas nécessairement à se poursuivre pendant de nombreuses années. Selon les études menées à ce jour, une période de quelques mois à un an est généralement suffisante pour obtenir des résultats satisfaisants par rapport aux problèmes qui étaient à l’origine de la consultation. Cependant la durée de la thérapie dépend de nombreux facteurs, tels que la gravité des problèmes, la nature des objectifs visés, le type d’approche thérapeutique choisi et la durée de la période d’adaptation (pour se sentir à l’aise, etc.), et peut donc nécessiter des interventions sur une période plus longue qu’une année.