Sophro-énergétique intégrative®

Accompagnement thérapeutique et connaissance de Soi

Quelle que soit la nature du mal-être (physique ou psychologique), la souffrance n’est ni le fruit du hasard ni une punition, elle est une indication.

Ce que nous prenons pour une épreuve, n'est autre que l'appel de notre corps, de notre cœur et de notre âme.

Si nous savons l’écouter, il nous donne la direction de ce qui, en nous, a été occulté et emprisonné.
Et si nous sommes prêts à aller au-delà du mieux-être, il nous guide vers le retour à la source de notre Être.

  • Les séances se déroulent à distance, par téléphone.
  • Chaque séance dure entre 1h et 1h15.
  • Le tarif pour une séance est de 60€.
  • Pour prendre rendez-vous, envoyer un texto au 06.20.05.81.83.
  • Si vous souhaitez une séance en présentiel, vous pouvez contacter Perrine Vincent au 06.51.22.80.56.

Pourquoi ce nom ?

  • Sophro fait référence à la sophrologie car, comme cette dernière, la SEI® fait appel à des exercices corporels et s’appuie sur la phénoménologie.
  • Énergétique car la SEI® utilise les soins énergétiques, non pas en envoyant de l’énergie, mais en permettant aux énergies émotionnelles de se libérer.
  • Intégrative car la SEI® permet de réintégrer des parts de Soi qui étaient restées clivées dans l’inconscient suite aux traumatismes du passé.

Les champs d'application

Quelles que soient les histoires personnelles, la période intra-utérine, la naissance et la petite enfance laissent des traces et des clivages dans la psyché de chacun d'entre nous.

En effet, dans les moments difficiles où les émotions le submergent, l'enfant ne sait pas quoi en faire.

Il développe alors des stratégies de survie pour se protéger des traumatismes et des manques d'amour.

Conséquences :

  • Les émotions stockées dans le corps forment des agrégats énergétiques qui vivent toujours dans l'adulte que nous sommes devenus.
    Cette charge émotionnelle est prête à être réactivée à la moindre occasion.

  • Pour essayer de contrôler ces sensations désagréables, nous avons inconsciemment cloisonné certaines parties de nous.
    Ces murs intérieurs nous coupent également de tout ce qui est bon à ressentir (joie, envies, enthousiasme, amour, créativité, puissance d'action) et mettent un filtre sur notre réalité.

  • Déni de Soi : Dévalorisation, désamour de soi, autopunition (jugements, culpabilité).

  • Croyances limitantes : Je n'ai pas de valeur, je ne suis pas digne d'être aimé(e), j'ai fait quelque chose de mal, je ne mérite pas d'être là...

  • Tous ces masques et ces croyances forment ce que l'on croit être notre personnalité.
    Nous la supportons un certain temps, mais il arrive un moment où l'on se sent à l'étroit dans cette prison intérieure où l'on en a assez de répéter en boucle les mêmes comportements qui polluent tous les domaines de l’existence.

  • Parfois le corps émotionnel est tellement en souffrance que le corps physique développe des pathologies et des maladies pour attirer notre attention.

Les objectifs

Dans la majorité des cas, un consultant arrive en séance avec un symptôme (psychique, physique ou émotionnel) qu’il aimerait voir disparaître. Pourtant, l’objectif de la SEI® n’est pas de combattre la souffrance (qu’elle soit traumatique ou existentielle) mais plutôt de permettre à ce qui est souffrant d’être accueillis, pacifié et libéré.

 

Pour ce faire, le praticien va pouvoir déployer son accompagnement sur plusieurs niveaux.

 

Le premier palier est consacré à l’accueil des émotions, afin que la masse émotionnelle qui a été emmagasinée depuis l’enfance puisse être libérée. Il est principalement orienté vers le corps (les sensations) et l’énergie émotionnelle.

 

Le deuxième palier est orienté vers la psyché et l’inconscient, il est plus « chirurgical ».

Il va permettre aux parts blessées du passé (enfants intérieurs par exemple, mais également le transgénérationnel) d’être accueillies et entendues.

 

La mise en place de ces deux premiers paliers d’accompagnement, liées aux souffrances traumatiques, va permettre au consultant de retrouver un certain niveau de bien-être au travers l’augmentation significative de :

 

-       Son lâcher prise.

-       Son calme et sa paix intérieure.

-       Sa sensation d’être vivant.

-       Ses sensations de joie et de liberté.

-       Sa capacité de non-jugement et d’acceptation.

-       Sa résilience.

-       La pacification de son rapport à lui-même et aux autres.

-       Sa confiance et son estime de soi.

 

Si ces deux premiers paliers, d’ordre thérapeutique, sont en rapport avec le bien-être et la connaissance du « moi », le troisième concerne ce que l’on pourrait désigner comme la connaissance de Soi.

On pourrait croire qu’une personne, débarrassée de ses mémoires traumatiques, aura de fait accès au bonheur mais ce serait oublier la souffrance existentielle.

 

Arnaud Desjardin disait « La thérapie soigne la personne, la spiritualité soigne de la personne ».

En effet, c’est précisément l’identification aux pensées et à la croyance d’être enfermé dans un corps, séparé des autres, perdu dans un univers immense qui occasionne la souffrance existentielle. L’approche thérapeutique doit alors céder la place à l’approche trans-personnelle, qui n'est qu’une autre façon de parler de spiritualité.

 

Alors pourquoi faire de la thérapie me direz-vous ?

 

En voici les principales raisons :

  • Tant que les parts en souffrances n’ont pas été accueillies, elles attirent trop d’attention
    pour pouvoir être suffisamment disponibles à l’Être authentique que nous sommes.
  • Un égo hyperactif (c’est le cas lorsque celui-ci se défend des stimulations extérieures en lien avec ses blessures émotionnelles) sera un obstacle à la confiance et au lâcher-prise nécessaire à la découverte du Soi.
  • Une personne qui ne s’est pas libérée de l’énergie émotionnelle liée à son passé reste en mode survie. C’est-à-dire que son système de défense passe son temps à contrôler ses sensations (la plupart du temps de façon inconsciente) afin de ne pas réveiller ses émotions douloureuses.
  • Le chemin du retour à notre véritable nature passe par l’intériorité, il sera inaccessible (à cause de l’égo) et trop effrayant si cette intériorité est jonchée des monstres d’un passé douloureux.
  • Partir dans une quête mystique afin de fuir ce monde, jugé inapproprié, trop ceci ou pas assez cela, constitue ce que l’on appelle une fuite spirituelle. Cette attitude, qui peut mener à l’isolement et à la manipulation, renforce l’idée de dualité ; elle va donc à l’encontre d’une authentique voie spirituelle.

Les moyens

Le praticien en SEI® va s’appuyer sur cinq leviers, qu’il va incorporer au fur et à mesure de son accompagnement et

qui vont agir en synergie.

Les exercices corporels

  • Pour maintenir nos émotions sous contrôle, l’égo exerce constamment une légère pression sur le corps afin de le maintenir sous anesthésie. Nous ne nous en rendons même plus compte tellement cela nous semble naturel, alors que cela n’est qu'habituel.
  • Pour aider le corps à relâcher ces contractions, les exercices corporels vont faciliter le lâcher-prise, dans un objectif de rééducation.
  • Progressivement, ce retour au corps et cette ouverture au ressentis faciliteront les libérations émotionnelles.

Les libérations émotionnelles

  • C’est la partie pédagogique de l’accompagnement.
  • Séance après séance, le praticien va transmettre à son consultant le moyen d’accueillir corporellement
    ses émotions au lieu de les fuir, de les gérer ou de les combattre.
  • L’efficacité de l’accompagnement repose sur la collaboration entre le consultant et le praticien.

Les soins énergétiques

  • Les traumatismes du passé ont cristallisé les énergies dans le corps.
  • Ce figement énergétique est responsable de la plupart de nos maux contemporains (problèmes d'ancrage, stress, douleurs de toutes sortes, manque de vitalité, dépression, maladies, etc…).
  • Les deux premiers leviers contribuent à rouvrir des espaces énergétiques,
  • les soins énergétiques ont vocation à aller plus loin, en libérant les miasmes et autres agrégats qui obstruent les cellules et les canaux énergétiques.
  • Plus d'informations sur l'énergie ICI

L'accueil des parts en souffrance

  • Beaucoup de parties de nous ont été clivées dans le passé et attendent d’être retrouvées et accueillies.
  • En effet, par ignorance, nous continuons inconsciemment d’être les geôliers de nos prisons intérieures.
  • Le praticien en SEI® ne cherche pas à éradiquer un symptôme, car il considère que celui-ci est un appel au secours d’un être en nous (enfant intérieur, parts blessées issues du passé du consultant ou encore transgénérationnel).
  • Il va donc accompagner son consultant afin d’aller à la rencontre de ces parts en vue d’une remédiation.
  • Quand ces Êtres se sentent véritablement rencontrés, reconnus et entendus, ils peuvent réintégrer le Soi.
  • Cette reconnaissance de ces Êtres permet naturellement, un apaisement vis-à-vis de la situation avec une possible disparition du symptôme.
  • Le symptôme disparaît non pas parce qu’il y a eu « guérison » mais parce qu’il n’est alors plus nécessaire.

L'approche trans-personnel

  • Le trésor caché au fond de chacun d’entre nous dépasse largement le cadre du petit moi, même débarrassé de ses souffrances.
  • Nos repères habituels et nos cinq sens ne suffisent pas à appréhender la totalité de ce que nous sommes.
  • Chaque Être humain porte en lui le besoin ultime de transcender sa petite personne et sa condition, afin de réaliser sa véritable nature.
  • Le praticien en SEI®, ayant lui-même retrouvé cet espace sacré en lui, pourra guider son consultant sur le chemin de son intériorité.

Avertissement

  • Cet accompagnement ne se substitue pas à un suivi médical, mais il peut être complémentaire.